L’addiction pour les jeux en ligne

addiction-jeu-ligne

Lorsqu’on parle d’addiction, la majorité des personnes pense à l’alcool et à la drogue. En effet, pour de nombreuses personnes, il est impensable d’être accro aux jeux en ligne au point de dilapider toute sa fortune, de ruiner sa santé et de s’endetter jusqu’à la moelle pour assouvir ses besoins. Pourtant, l’addiction pour les jeux sur internet est bien réelle et touche à peu près 40 % des joueurs.

Les profils de joueurs

Les joueurs compulsifs deviennent de plus en plus nombreux sur internet à cause des différentes offres alléchantes, les promesses de remporter le jackpot et les bonus immenses accordés par certains sites de jeux d’argent. Si certaines personnes ont conscience de leur addiction, d’autres ne se doutent même pas qu’ils sont en phase de détresse. Selon un organisme venant en aide aux joueurs compulsifs en tout genre, plus de 35 % des appels téléphoniques que ses conseillers reçoivent portent sur les jeux en ligne alors qu’ils n’étaient que 5 % seulement il y a 5 ans. Cela prouve que le phénomène prend de plus en plus d’ampleur.

jeu-addiction

Quelles sont les raisons qui poussent une personne à devenir un joueur compulsif ? Voici un portrait-robot du joueur en ligne, qui peut rapidement devenir dépendant. Selon des études réalisées, il s’agit en grande partie de jeunes hommes avoisinant les 35 ans. Ce qu’il faut savoir, c’est que leur âge n’est pas anodin puisqu’il constitue leur plus grande fragilité. Effectivement, les jeunes adultes ne sont que peu armés pour faire face aux problèmes d’argents qu’ils peuvent traverser. Dans la plupart des cas, ils ont commencé à joueur presque par hasard et parfois par appât du gain facile. La principale raison, c’est pour fuir leur vie quotidienne et l’ennui. Et lorsqu’ils constatent qu’ils sont devenus dépendants, c’est trop tard puisque leurs amis ne sont plus là, leur famille leur a tourné le dos, ils n’ont plus de travail et sont accablés de dettes.

Ma conclusion

Si le joueur est maître de ses actes et qu’il est le principal décisionnaire dans ce qu’il fait, il faut savoir que son entourage a aussi une part importante à jouer au niveau de la responsabilité en cas d’addiction. Celui-ci doit alors s’inquiéter si le joueur ne parle que de jeu, ne mentionne jamais ses pertes, joue de plus en plus, emprunte de l’argent autour de lui, s’endette auprès des institutions de crédits, dit sans cesse qu’il va se refaire, avoue que jouer est plus fort que lui, et est de mauvaise humeur lorsqu’il ne joue pas. Tous ces signes indiquent une addiction aux jeux d’argent.

 

Related articles